RADIO KREYOL FM

News & Entertainment

Home » Entertainment News » 2013- Le carnaval de l’exclusion : vendetta de Michel Martelly contre la vérité et les groupes Racines Brothers Possees, Boukman Eksperyans , Kampeche

carnaval-mort1

Analyses & Opinions

A l’image du régime Martelly Lamothe le carnaval haïtien a été transformé en un exercice d’exclusion et de médiocrité car les plus belles meringues ont été écartées par ce même Michel Martelly qui a été l’expression même de la déliquescence sociale et de l’immoralité avec ses 200% et 400% KK.

Il faut rappeler que contrairement aux prestations de Michel Martelly qui avait l’habitude de s’exposer presque nu sur les chars tout au long du parcours durant les 3 jours gras, les meringues de Don Kato, de Boukman eksperyans, de Ram et de Kampech sont des chefs d’œuvre tant ces artistes ont su capturer la grogne de la population face à la déception de ce régime a l’oral.

Le nouvelliste a rapporté que Pour éviter toute tentative des Port-au-Princiens de fêter en l’absence du chef de l’Etat, la mairie de Port-au-Prince interdit par communiqué toute festivité à la capitale pendant les jours gras. On se croirait au Moyen Age

Favoritisme, népotisme dans sa forme la plus primitive.

Sur quelles bases T-MicKy avec une meringue médiocre a été choisi sur Boukman Eksperyans, Brothers posse, Ram et Kampech et meme Djakout Mizik ? De quel droit Michel Martelly peut-il décider d’exclure les groupes racines du carnaval national haïtien ? Ces comportements de petits tyrans auront des répercussions immédiates sur l’avenir de ce régime qui a tout fait pour s’éloigner des revendications populaires. Ces agissements vont antagoniser d’avantage le rapport entre la population avec ce régime a l’oral qui est un géant au pied d’argile.

Michel Martelly a peur de la vérité

Dans les moments les plus sombres de ces 25 dernières nous n’avions jamais assisté à une telle intervention aussi criante et aussi vulgaire d’un régime qui veut cacher la vérité. Le peuple a pris note que le régime a censuré des artistes qui ne font qu’extérioriser leurs sentiments et leurs perceptions de la réalité. Cette réalité atroce que seul les Martelly et leurs entourages immédiats semblent ne pas voir.

Des anomalies que nous acceptons comme vraies et favorisent le développement de la tyrannie

Michel Martelly de son propre chef a transformé le carnaval de Port-au-Prince en carnaval itinérant nous l’avons laissé faire sous prétexte que les provinces aussi ont besoin du carnaval national. Jacmel n’a pas besoin d’un carnaval national importé pour être belle dans sa jacmelitude. Le fils de Martelly, nous ne savons pas par quel droit, est classé d’office pour participer au parcours du carnaval avant même que sa meringue a été diffusée à la radio c’est normal d’après bon nombre d’entre nous. Faux il est anormal il devrait être considéré comme tous les autres participants. Maintenant, Michel Martelly décide de censurer la parole et l’expression artistique des musiciens des groupes racines parce qu’ils ne voient pas la réalité dans les mêmes lunettes que lui nous n’avons toujours rien dit. Soyons rassurer notre tour viendra bientôt et a ce moment là nous dirions que peut être nous aurions du bloquer l’avènement du nouveau tyran d’Haiti.

Tout Haiti,