RADIO KREYOL

On The Go 1(712)432-7282

Home » Featured » Bilan des inondations dans le Sud: 4 morts et des dégâts considérables

Aux CayesLes autorités ont recensé 4 morts (Cayes, Port-Salut, Camp-Perrin et Saint-Louis du Sud) et des dégâts considérables dans le département du Sud d’Haïti, moins d’une semaine après les inondations qu’ont connues plusieurs communes de ce département, après plusieurs jours de pluies diluviennes, apprend AlterPresse.

Réunis au Centre d’Opération d’urgence départemental (Coud), le jeudi 27 avril 2017, les responsables de la protection civile du département du Sud ont fait état d’un nouveau bilan de 4 morts et de dommages considérables, au niveau des plantations agricoles, de l’habitat et des infrastructures, alors que le premier bilan provisoire (lundi 24 avril 2017) mentionnait 2 morts (l’un à Port Salut et l’autre à Camp-Perrin).

De ces dégâts, la commune des Cayes (chef-lieu du département du Sud) enregistre 1 mort, 4,210 familles sinistrées, 3,755 maisons endommagées, respectivement dans la zone communément appelée Savann, Pon Gonbo, Jon Grenn et Gelée.

Port-Salut a également dénombré 1 mort, 3,130 familles sinistrées, 15 maisons détruites, 600 maisons endommagées et inondées, 189 familles sans abris, des infrastructures affectées qui bloquent la communication routière entre Port-Salut et les autres communes.

Camp-Perrin a recensé 1 mort, 1,502 familles sinistrées, 7,000 maisons endommagées et inondées.

Saint-Louis du Sud compte 1 mort, 600 familles sinistrées, 600 maisons endommagées et inondées, 8 maisons détruites.

Torbeck a enregistré 1,000 familles sinistrées, 1,000 maisons endommagées et inondées.

À Saint Jean du Sud, 50 familles sont sinistrées.

Dans la commune de Chantal, 1,383 sont sinistrées, 600 maisons endommagées et inondées.

Sur l’Ile-à-Vache, 710 familles sont sinistrées, 192 familles sans abris, 14 maisons endommagées et inondées.

A Maniche, 502 familles sont sinistrées, 130 familles sans abris, 600 maisons endommagées et inondées.

La commune d’Aquin a recensé 1,100 familles sinistrées, 700 maisons endommagées et inondées, 140 familles sans abris et 300 personnes placées à l’Église Baptiste d’Aquin (qui sert d’abris provisoires), des pertes agricoles et de matériels de pêche.

Cavaillon a enregistré 250 familles sinistrées, 250 maisons endommagées et inondées.

À Roche-à-Bâteau, 500 familles sont sinistrées, 500 maisons et des infrastructures routières endommagées.

Aux Côteaux, 432 familles sont sinistrées, 500 maisons endommagées et inondées.

Chardonnières compte 247 familles sans abris.

À Port-à-Piment, 605 familles sont sinistrées, 605 maisons endommagées et inondées.

La commune des Anglais a recensé 500 familles sinistrées, 500 maisons endommagées et inondées.

Une nouvelle situation d’urgence environnementale a découlé des nouvelles intempéries (d’avril 2017) dans le Sud d’Haïti, département géographique meurtri lors du passage du cyclone Matthew, les lundi 3 et mardi 4 octobre 2016.

Le passage de Matthew a laissé, dans le Sud, beaucoup de séquelles, non encore résolues par des réponses concrètes institutionnelles. Les infrastructures routières sont entièrement endommagées. Ces inondations (du dimanche 23 avril 2017) rendent la population doublement victime, a avancé le délégué départemental du Sud, Serge Daniel, qui a appelé à la solidarité, en vue d’apporter une réponse immédiate et durable à la population du Sud, de nouveau affectée dans les intempéries, 6 mois après le passage du cyclone Matthew.

Malheureusement, un adolescent a été tué et une personne blessée, le lundi 24 avril 2017, sur la route du Sud, lors d’un accident impliquant le cortège du premier ministre Jack Guy Lafontant, qui se rendait aux Cayes après les inondations du dimanche 23 avril 2017.

L’accident de circulation du 24 avril 2017 « est survenu au passage du cortège de la délégation, présidée par le chef du gouvernement en déplacement dans le Sud, où plusieurs communes ont été inondées, suite aux récentes pluies diluviennes », fait savoir le bureau du premier ministre.

Malgré les conséquences du cyclone Matthew, en octobre 2016, dans le département du Sud, Jovenel Moïse a choisi de gaspiller 240 millions de gourdes du trésor public dans un carnaval « présidentiel » aux Cayes, les dimanche 26, lundi 27 et mardi 28 février 2017.

alter