RADIO KREYOL

On The Go 1(712)432-7282

Home » Featured » Réduction d’emplois chez Digicel

Réduction d’emplois chez Digicel

Posted by admin On March - 6 - 2017 0 Comment

DigicelLe groupe de télécommunications Digicel, propriété de Denis O’Brien, supprimera plus de 1 500 emplois au cours des 18 prochains mois dans le cadre d’une refonte de l’entreprise accablée de dettes.

La société basée aux Bermudes a embauché des consultants en décembre pour l’aider à éponger une dette de 6,2 milliards d’euros, ce que les analystes de crédit avaient qualifié de «non soutenable».

Le mercredi 22 février 2017, Digicel a annoncé une restructuration qui consiste à réduire 25 pour cent de son effectif et à signer un nouveau contrat avec le groupe chinois ZTE.

La déclaration de Digicel ne précise pas combien de personnes elle emploie, mais les chiffres publiés avant une entrée en bourse abandonnée en 2015 montrent qu’il avait 6 334 employés permanents et 989 autres avec des contrats temporaires.

Ces chiffres n’ont pas beaucoup changé depuis. Il est entendu que le groupe de M. O’Brien se concentrera sur son personnel permanent lorsqu’il réduira ses effectifs et que le dénombrement final sera probablement supérieur à 1 500.

Selon un communiqué, Digicel a l’intention d’initier la réduction de ses effectifs le 1er mars en ouvrant un contrat de licenciement volontaire «amélioré».

La société doit à ses créanciers 6,2 milliards d’euros, soit plus de six fois ses bénéfices, qui sont en baisse depuis près de trois ans. Ses dirigeants veulent réduire cette dette à environ 4 fois et demie de ce que la Digicel gagne.

Ses problèmes sont compliqués par le fait que ses ventes sont effectuées dans un certain nombre de devises différentes dont les taux de change sont en baisse par rapport au dollar, monnaie dans laquelle la plupart des dettes de la Digicel sont libellées.

Digicel a engagé ZTE pour travailler à la refonte de ses réseaux. Digicel a commencé en tant qu’opérateur mobile mais a dû se déplacer vers le haut débit, ce qui nécessite des câbles à fibre optique, et d’autres services de télécommunications, pour maintenir sa position sur ses différents marchés.

ZTE est un groupe chinois de télécommunications qui fait tout, de la construction et de l’entretien des réseaux à la vente d’équipements et de services. Le groupe avait 43 milliards d’euros d’actifs à la fin de septembre dernier.

Digicel a dépensé 1,65 milliard de dollars au cours des trois dernières années en construisant un réseau de fibre et en stimulant son haut débit mobile.

Le groupe prévoit également de centraliser ses opérations dans un certain nombre de pôles régionaux, deux pour les régions des Caraïbes et d’Amérique centrale et deux pour le Pacifique Sud. Ceux-ci traiteront la facturation, la paie et l’administration du groupe et permettront au personnel sur le terrain de se concentrer sur les ventes.

M. O’Brien avait annoncé son intention de lancer une partie de la Digicel à la bourse de New York en juin 2015 afin de lever 1,7 milliard d’euros pour rembourser une partie de sa dette et commencer à réinvestir dans ses réseaux. Cependant, il a fait marche arrière en octobre, disant que les investisseurs n’étaient pas prêts à payer ce que la société valait réellement.

Sources : http://www.irishtimes.com